Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil

Bienvenue

Bienvenue sur le site du Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale, le site Internet des interlocuteurs sociaux bruxellois. __________________________________________________________________________

Débat du Conseil

Le Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale vous invite à son prochain débat, le jeudi 19 octobre 2017 de 12 à 14heures :

Soins de santé : assurance autonomie pour Bruxelles

Daniel Dumont est professeur de droit de la sécurité sociale à l'ULB (Centre de droit public). Il mène ou coordonne régulièrement des recherches appliquées pour les pouvoirs publics bruxellois sur les politiques sociales, d'emploi et de formation.

Emmanuel Slautsky est docteur en droit de l'ULB. Il est actuellement chercheur au Centre de droit public de la même université. Ses travaux portent sur le droit public et le droit européen de manière générale, et sur les questions d’organisation administrative en particulier.

Céline Mahieu est professeure en Approches sociales de la Santé à l’Ecole de Santé publique de l’ULB.

L’accord de gouvernement de la COCOM pour la législature 2014-2019 envisage la création d’une assurance autonomie à Bruxelles, pour soutenir le choix du maintien à domicile des personnes (âgées en particulier) en situation de dépendance. C’est dans ce contexte qu’une étude de faisabilité a été commanditée par l’Observatoire de la santé et du social à une équipe multidisciplinaire coordonnée par le Brussels Studies Institute.

Daniel Dumont et Emmanuel Slautsky présenteront les conclusions de l’analyse juridique. Le projet de mettre en place, à Bruxelles, une assurance autonomie obligatoire soulève en effet différentes questions délicates, ayant trait, principalement, à la compétence de la COCOM, aux modalités de financement de l’assurance autonomie en projet et aux contraintes qui résultent du droit européen quant aux bénéficiaires et à l’organisation de la prestation.

Céline Mahieu, quant à elle, présentera les enjeux soulevés par l’assurance autonomie tels qu’ils ont été mis au jour par l’analyse de la littérature sur le sujet et par les focus groups de stakeholders bruxellois (syndicats, mutuelles, fédérations sectorielles en lien avec la thématique, membres du Conseil économique et social, membres d’associations de médecins et des représentants d’hôpitaux) consultés dans le cadre de ce projet de réforme. Le panier de services à inclure dans l’assurance autonomie, le mode de financement, les critères d’éligibilité, l’articulation avec la Flandre et la Wallonie font partie des thématiques abordées par les participants.

LIEU : Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale.

Boulevard Bischoffsheim, 26 à 1000 Bruxelles.

Un léger lunch sera offert aux participants entre 12h et 12h30 moyennant une réservation par mail à schaouch@ces.brussels avant le lundi 16 octobre 2017 au plus tard. N’hésitez pas à relayer cette invitation auprès des personnes susceptibles d’être intéressées par cette thématique.

 

Sommet social 2017

Ce 26 septembre 2017, le gouvernement et les interlocuteurs sociaux se sont réunis en ‘Sommet social’ afin de faire le bilan des actions menées et de déterminer les chantiers prioritaires 2017-2018 de la Stratégie 2025 pour Bruxelles.

Parmi ceux-ci, on retiendra notamment l’adoption de premiers accords sectoriels 100% bruxellois avec les principaux secteurs porteurs d’emploi et de dynamisme économique dans notre Région, l’adoption d’un Plan Industriel pour Bruxelles, la mise en place d’un Fonds pour l’Economie Circulaire ou encore l’adoption d’un plan de lutte contre le décrochage scolaire à Bruxelles.

Les interlocuteurs sociaux se réjouissent qu’à leur demande le chantier « Mobilité » ait été ajouté à la Stratégie 2025. Dans ce cadre, tous les textes réglementaires concernant les politiques de mobilité seront soumis à l’avis du Conseil économique et social et, pour ce qui est des chantiers majeurs, des modalités de concertation seront désormais mises en place avec les interlocuteurs sociaux. 

Le président du Conseil économique et social, Philippe Van Muylder, après avoir identifié les dossiers prioritaires sur lesquels le Conseil entend travailler avec le Gouvernement, d’ici au mois de juillet 2018, a proposé aux autorités régionales de vérifier si patrons et syndicats ne seraient pas en mesure d’apporter leur contribution au dossier, aujourd’hui bloqué, de la réforme bruxelloise des allocations familiales. Il a également requis une particulière attention du gouvernement sur le dossier du Quartier (ou du Campus) Poelaert, dont les interlocuteurs sociaux estiment qu’il faut tout faire pour empêcher sa transformation en un vaste chancre urbain…

Pour le vice-président du Conseil, Jan De Brabanter, « La Stratégie 2025 s’avère une excellente méthode de travail pour ce gouvernement. Un Sommet social constitue l’occasion de dresser un bilan intermédiaire et de baliser les priorités de demain, d’autant plus que les dossiers impliquant une participation totale des partenaires sociaux sont clairement identifiés. Pour les employeurs et les travailleurs, ce ne sont évidemment pas les objectifs qui comptent, mais bien les résultats des politiques menées ».

Nous vous invitons à lire un résumé de la contribution des interlocuteurs sociaux. 

Déplacements domicile-travail

Afin de répondre aux problèmes de congestion que connait notre pays, les différents niveaux de pouvoir envisagent des pistes de solutions qui ont une incidence possible sur la structure actuelle des coûts des déplacements domicile-travail. L’identification de cette structure est donc importante pour la concertation sociale et le débat sociétal actuel concernant ces propositions politiques pour la mobilité. Les interlocuteurs sociaux interprofessionnels et régionaux ont donc demandé aux secrétariats du CCE et des CES régionaux (SERV, CESRBC, CESW) de rédiger la présente note qui donne une estimation approximative des coûts directs des déplacements domicile-travail en Belgique pour les salariés et les employeurs du secteur privé, et ce par mode de transport. 

Magazine du Conseil

Le Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale vient de publier le vingt-troisième numéro de son Magazine.

Le dossier de cette édition est consacré à notre colloque sur la nouvelle politique industrielle bruxelloise. Vous pouvez le télécharger ici : Juillet 2017

 

 

Colloque sur la nouvelle politique industrielle bruxelloise

Le 8 juin 2017, le Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale organisait un colloque consacré à la nouvelle politique industrielle bruxelloise. 

Durant cette journée, des orateurs issus des mondes académique, politique et public ont fait part de leurs réflexions autour de la question du maintien et du développement d’une industrie urbaine en Région bruxelloise.

En guise d’introduction au colloque, Madame Claire Dhéret, analyste politique à l’European Policy Centre, a dressé le portrait de la nouvelle politique industrielle de l’Union européenne, nous permettant ainsi d’en tirer les enseignements à l’échelon régional bruxellois.

Le professeur Christian Vandermotten a ensuite élaboré un état des lieux des activités industrielles bruxelloises, tant au niveau de leur besoins de localisation, que de l’évolution récente de leurs activités.

La première partie de ce colloque s’est clôturée par une table-ronde réunissant des représentants des différents « piliers » de la politique industrielle bruxelloise (espaces dédiés à l’industrie, pôles (clusters), R&D, social, pôles de compétences, mobilité/logistique) et par une présentation du Plan Canal réalisée par Tom Sanders.

Dans la seconde partie de cette journée, le Conseil a procédé par regards croisés à un aperçu comparatif de politiques industrielles de la Région Île-de-France et des Régions flamande et wallonne.

Enfin, la troisième et dernière partie de ce colloque a été consacrée à la nouvelle politique industrielle à mener en Région bruxelloise. Des témoignages illustrant ce qui pourrait s’envisager dans le futur ont été suivis d’une table ronde réunissant un panel de responsables économiques et syndicaux sectoriels qui ont fait part de leurs besoins et demandes.

Les actes de ce colloque seront bientôt disponibles. Il s'agit d'un document de référence pour qui s'intéresse à ces questions.

Nous vous invitons d’ores et déjà à découvrir les présentations des différents orateurs en cliquant ici.

Rapport annuel 2016

Le Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale vient de publier son rapport annuel 2016.

Vous pouvez le télécharger en cliquant sur l'image ou ici.

 

 

 

Magazine du Conseil

Le Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale vient de publier le vingt-deuxième numéro de son Magazine.

Le dossier de cette édition est consacré au commerce extérieur en Région de Bruxelles-Capitale. Vous pouvez le télécharger ici : Mars 2017

 

 

Survol de Bruxelles : le CESRBC presse le pas et propose ses solutions

La Région de Bruxelles-Capitale a annoncé sa décision de mettre fin à la tolérance qu’elle appliquait, jusqu’ici, en matière de contrôle du respect de son Arrêté Bruit. Le Gouvernement flamand a saisi le Comité de concertation, en manière telle que la décision bruxelloise ne pourrait entrer en vigueur qu’à partir du mercredi 22 février 2017. Une réunion du Comité de concertation est prévue le lundi 20 février. Le Conseil économique et social de la RBC demande qu’un calendrier resserré des travaux y soit adopté. Il plaide pour l’intégration de 7 actions.

 « Il convient de pouvoir concilier économie, emploi et qualité de vie. On ne peut évidemment reprocher à des opérateurs économiques de se battre pour leur outil de travail ; à des travailleurs de se battre pour leur emploi. On ne peut davantage reprocher à d’autres travailleurs (ni d’ailleurs à tous les citoyens),  aux conditions de vie parfois éprouvantes, de souhaiter disposer de davantage de calme, notamment durant la nuit. Ce dossier s’enlise depuis près de  20 ans. Nous proposons des solutions », soulignent conjointement Philippe VAN MUYLDER et Jan DE BRABANTER, respectivement Président et Vice-Président du CESRBC.

Le Conseil économique et social de la RBC demande ainsi que soit adopté, au terme de la réunion du 20 février prochain du Comité de concertation, un calendrier resserré des travaux d’un Groupe ad hoc, chargé d’identifier les solutions requises, au nombre desquelles le Conseil pointe, notamment, les actions suivantes :

1)     étendre jusqu’à 7h les procédures en vigueur durant la nuit (quota count maximum, schéma d’utilisation des pistes, routes, …) ;

2)     soutenir le Masterplan de Brussels Airport, en ce qu’il prévoit l’extension de la piste 25L vers l’Est afin d’éviter le survol des zones les plus densément peuplées sans porter atteinte à la capacité de trafic de l’aéroport ;

3)     renforcer, durant la nuit, l’interdiction des avions les plus bruyants, sur base de critères précis et concertés ;

4)     réactiver, autant que possible, la route du Ring ;

5)     mettre en place un logiciel permettant aux contrôleurs aériens d’objectiver la détermination des pistes pour l’atterrissage et le décollage ;

6)     mettre en place un Institut interfédéral indépendant de contrôle des procédures et des nuisances (également chargé d’un rôle de prévention / gestion des conflits) ;

7)     améliorer la sécurité juridique des procédures de vol sur base des principes suivants :

  • moyennant le respect des six actions ci-dessus, une compagnie aérienne ne peut être sanctionnée pour dépassement d’une norme de bruit au-dessus d’un territoire régional s’il appert qu’elle a suivi, pour le vol querellé, l’ensemble des injonctions des contrôleurs aériens ;
  • en cas de dépassement récurrent, une médiation est opérée par l’Institut interfédéral de contrôle.

Pour mémoire, à Brussels Airport, 260 entreprises sont actives, qui emploient au total 20.000 personnes. Brussels Airport Company indique que 3.000 Bruxellois travaillent à l’Aéroport (chez BAC même ou ailleurs sur le site), chiffre qui ferait de Brussels Airport (au sens large), le ‘1er bassin d’emploi privé de Bruxellois’ hors Région.

Nous vous invitons à cliquer ici pour lire cet avis.

 

Magazine du Conseil

Le Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale vient de publier le vingt et unième numéro de son Magazine.

Le dossier de cette édition est consacré à l'insertion socio-professionnelle des réfugiés en Région de Bruxelles-Capitale. Vous pouvez le télécharger ici : Décembre 2016

 

 

Colloque " L'innovation sociale, un enjeu pour Bruxelles"

Le 16 novembre 2015, le Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale organisait un colloque intitulé « L’innovation sociale, un enjeu pour Bruxelles» dont l’objectif était de nourrir le débat entre acteurs bruxellois sur les valeurs ajoutées possibles de l'innovation sociale pour notre Région, à partir de réflexions d’ensemble et de présentations de réalisations concrètes, belges ou étrangères.

Nous vous invitons à cliquer ici pour consulter ou télécharger les actes de ce colloque. 

 

Projet Poelaert : pour une justice moderne et une revalorisation du Palais de justice de Bruxelles

Ce lundi 24 octobre 2016, le Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale a organisé, en collaboration avec la Fondation Poelaert, une conférence intitulée «  Poelaert : une Fondation pour quoi faire ? ». Cette rencontre a permis d’interpeller et d’entendre les Ministres Rudi Vervoort, Jan Jambon et Koen Geens quant à l’avenir du Palais de Justice de Bruxelles.

Philippe Van Muylder, Président du Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale a introduit la conférence en soulignant d’emblée le refus du monde économique et social de voir se développer un chancre urbain de plus de deux hectares et demi au milieu de la Ville.

Le Ministre Rudi Vervoort s’est ensuite exprimé en faveur d’une rénovation du Palais de Justice de Bruxelles. Le bâtiment doit en effet, selon lui, conserver sa fonction originelle.

Les Ministres de la Justice Koen Geens et de l'Intérieur Jan Jambon ont, quant à eux, indiqué qu'ils présenteraient bientôt un Masterplan sur l'avenir du bâtiment en Conseil des ministres.

Pour rappel, la Fondation Poelaert, fondée en 2010 par le barreau de Bruxelles, plaide pour une revalorisation du Palais de Justice et pour une justice moderne, rapide, équipée autour des nouvelles technologies, adaptée aux besoins de chacun et pionnière dans la défense des droits de l’Homme. Elle dresse un constat sévère de l’état de la justice à Bruxelles et déplore l’état catastrophique du Palais de Justice, une absence chronique d’entretien, une très grande dispersion des juridictions et services juridiques au sein de la Région bruxelloise, une informatisation quasi inexistante ou encore l’inoccupation de nombreux espaces au sein du Palais.

Nous vous invitons à cliquer ici pour découvrir les photos de cet événement.

 

Priorités de l'année de la Stratégie 2025 pour Bruxelles

Ce 5 octobre 2016, le Gouvernement et les interlocuteurs sociaux se sont réunis en Sommet Social afin de déterminer les chantiers prioritaires de la Stratégie 2025 à mettre en œuvre cette année pour Bruxelles.

Le Gouvernement s’engage ainsi à réaliser cette année 86 priorités, en collaboration et en concertation avec les acteurs socio-économiques. L’enveloppe destinée à la mise en œuvre de ces 86 priorités est estimée à 61 millions d’euros.

Le Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale souhaite que sa collaboration avec le Gouvernement continue et aimerait être davantage associé et concerté en matière de mobilité et de réforme fiscale. Les interlocuteurs sociaux demandent également d’ajouter aux priorités 2016-2017 les politiques de reconversion.

Aux marges de la Stratégie 2025, le Conseil demande une prolongation des mesures régionales post-attentats. Il demande également une plus grande implication des interlocuteurs sociaux interprofessionnels dans la mise en place d’Iriscare et dans le Plan régional « santé, aide aux personnes ».

Enfin, parmi les priorités, les interlocuteurs sociaux pointent la politique groupes cibles et leur participation à la gestion du Port de Bruxelles.

Nous vous invitons à découvrir l’intervention de Philippe Van Muylder, Président du Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale.

Nous vous invitons également à lire l’intervention de Jan De Brabanter, Vice-président du Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale.

 

Déplacements domicile-travail

Le présent inventaire aborde la problématique du coût des déplacements domicile-travail en Belgique. D’une part, en rassemblant les données y afférentes actuellement disponibles auprès de différentes sources et d’autre part, en présentant le cadre réglementaire actuel en matière de déplacements domicile-travail.

Cet inventaire est le fruit d’une collaboration fructueuse entre d’une part, les secrétariats du Conseil central de l’économie, du Conseil national du travail et des Conseils économiques et sociaux régionaux et, d’autre part, le Bureau fédéral du plan.

Après la réalisation par les secrétariats du CCE, du CNT et des CES régionaux d’un inventaire rassemblant les données disponibles sur le coût des déplacements domicile-travail ainsi que le cadre réglementaire actuel en la matière, les interlocuteurs sociaux interprofessionnels fédéraux et régionaux ont prié les secrétariats de demander à SD Worx des données chiffres fournissant des informations uniques sur les interventions des employeurs du secteur privé dans le coût des déplacements domicile-travail selon le mode de transport. La présente note des secrétariats analyse ses données et donne les principales conclusions selon des caractéristiques des employeurs (taille de l’entreprise, distance domicile-travail, région, NACE) et des salariés (statut, revenu) et selon le mode de transport. Nous vous invitons à cliquer ici pour la consulter.

 

Magazine du Conseil

 

Le Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale vient de publier le vingtième numéro de son Magazine.

Le dossier de cette édition est consacré aux smart cities. Vous pouvez le télécharger ici : Septembre 2016

 

 

Communiqué de presse de la Chambre des classes moyennes sur la mobilité en Région bruxelloise et l'accessibilité du centre-ville

Pour les prochaines années, des travaux sont prévus en vue d'aménager des voiries et des espaces urbains, étendre le métro ainsi que le réseau des trams et des pistes cyclables. La Chambre des Classes Moyennes dévoile la liste des travaux.

Afin d'assurer la pérennité des commerces, et pour éviter l’asphyxie des quartiers commerciaux, la Chambre des Classes Moyennes revendique :

1. Une réduction des nuisances provoquées par les chantiers. Cette réduction des nuisances doit devenir une préoccupation majeure de tous les responsables politiques concernés

2. Une réelle coordination des travaux entre tous les opérateurs pour réduire les délais de travaux et minimiser l’impact sur la mobilité.

3. L’accessibilité multimodale vers le centre-ville et les autres quartiers commerciaux, et un parking aisé et à proximité 

Nous vous invitons à cliquer ici pour consulter le communiqué.

 

Etude sur les conditions de réussite de l'accueil des stagiaires dans les PME et TPE bruxelloises

La Chambre des classes moyennes a commandité une étude sur les conditions de réussite de l'accueil des stagiaires dans les PME et TPE bruxelloises.

Nous vous invitons à la découvrir en cliquant ici.

Created and hosted by CIRB